Première

Prenez une femme aujourd’hui.
Une femme artiste d’aujourd’hui.
Une femme artiste ambitieuse de notre temps.
Une femme dont le travail ne sera jamais montré, publié, exhibé, commenté.
Une femme dont le travail restera caché aux yeux de tous.
On pourra dire : « Elle rate sa carrière d’artiste de façon définitive. »
Ou bien : « Elle mène à bout un parcours intègre et exemplaire. »
Comment comprendre l’expression « réussir sa vie » dès lors que l’on s’engage dans une vie de création ?
Vous êtes-vous jamais demandé ce que pourrait signifier « rater sa vie bien comme il faut » ?
Jusqu’à quel point peut-on (vraiment bien) rater sa vie ?

Avec Première, Chloé Déchery s’attelle à un projet de recherche-création mettant en jeu la performance, le récit de vie, l’autofiction et une histoire anti-patrimoniale de la création. À partir d’un travail de recherche historiographique ainsi que de collecte d’entretiens et de récits de vie d’artistes femmes du XXème et XXIème siècles, elle propose d’explorer la construction de l’identité professionnelle en art et la constitution de ce qui peut constituer une carrière dans le champ du spectacle vivant et de l’art contemporain.
L’une de premières hypothèses de travail postule la puissance émancipatrice et ludique de l’invention de soi à travers les figures de l’alter ego (mythifié et abject). En examinant les schémas de représentation liés à l’excellence et au succès, il sera question de s’interroger sur la fama (le nom, la réputation) tout autant que sur l’ «in-fame» (l’anonymat, l’obscurité).

Pour ce projet, Chloé Déchery développe un travail de recherche scénique qui incorpore des éléments empruntés à d’autres champs d’activité– la chanson populaire, le jardinage, le déguisement – pour interroger, sur les modes du dépliement et du déploiement, ce qu’une parole prononcée par une artiste femme, sur un plateau, c’est-à-dire une parole publique qui mobilise des imaginaires, décline des identités et tente de se déjouer des assignations, peut engager de soi – et ainsi, remettre en jeu, de façon partagée, avec humour, avec irrévérence, les questions de l’ambition féminine, de la créativité et de la mise en danger de soi.

Elle est accompagnée de Charlotte Couturier, artiste scénique et vocale , professeuse d’expression orale, Raphaëlle Doyon, Maîtresse de conférences en études théâtrales et spécialiste en études de genre, et de Deborah Pearson, autrice et dramaturge.

Credits
Un projet de Chloé Déchery
Joué par Chloé Déchery
En collaboration avec Raphaëlle Doyon, chercheuse en arts du spectacle et études de genre; Charlotte Couturier, artiste scénique et vocale; Deborah Pearson, dramaturge et Benoît Verjat.
Une production Moustache
Avec le soutien du Studio-théâtre de Vitry et du 104

Further information

For further information, including tech requirements and sample press releases, please contact Chloé on chloe@chloedechery.com